vendredi, juin 09, 2006

Marche pour l’égalité des droits à Varsovie

Le 10 juin 2006 aura lieu la plus grande Lesbian and Gay Pride de l’histoire de la Pologne. Les associations LGBT et des droits de l'homme polonaises, très inquiètes du déroulement de la marche, demandent de soutien et manifestation de votre solidarité.

Des deputés allemands et suédois ainsi que 200 citoyens américains venus tout spécialement sont annoncés.

Samedi, 9 juin, 13H devant la Sejm ?


En effet, cette marche va se dérouler dans un contexte particulièrement sexiste et homophobe en Pologne :
- En novembre 2005, la marche de Poznan a violemment été réprimée par la police ;
- En avril 2006, celle de Cracovie a été attaquée à coups de pierre par des membres de la LPR, Ligue des familles polonaises, parti d’extrême-droite ouvertement homophobe appartenant à la nouvelle coalition gouvernementale ; quant à la marche de 2005 à Varsovie, elle avait été interdite par le maire de l’époque, Lech Kaczynski, maintenant président de la République.
- Depuis quelques semaines, les politiciens de la majorité gouvernementale se déchaînent : M. Wierzejewski, député de la LPR, tient des propos incitant à la violence tels que « pour mettre fin à ces marches, la police devrait battre ces pervers avec de gros bâtons », et M. Pilka, député du PIS (Pouvoir et Justice) a récemment dit que « la légalisation de l’adoption par les couples homos signifiait la légalisation de la pédophilie et que l’Etat devait punir la propagande et les actes homosexuels » ;
- Le local associatif « Le Madame », à Varsovie, a été fermé par le maire le 31 mars 2006, alors qu’il hébergeait la plupart des associations féministes et progressistes de la ville ;
- La campagne d’éducation sexuelle et de prévention VIH menée dans les lycées par l’association Lambda Krakow a été interdite par le maire de Cracovie en décembre dernier.

Dans ce climat général, les organisateurEs de la marche de Cracovie sont depuis quelques semaines fichéEs sur la page internet polonaise de Redwatch (blood and honnor), une organisation néo-nazie internationale. Le jour du concert contre l’homophobie pour l’IDAHO (journée internationale contre l’homophobie), un militant anarchiste dont la description est sur le site a été poignardé par des fachistes à Varsovie...

----

Petite ballade donc ce samedi ?

2 Comments:

Blogger Marek said...

Y'a-t-il des députés qui font campagne dans le sens de la marche, du genre "l'histoire vous jugera sévèrement si vous usez de la violence...etc"?

1:36 AM  
Blogger benavar said...

si tu parles de deputes Polonais : non !
Mais a noter quelques evolutions :
- l'interdiction de la gay pride est invalidee par l'equivalent du conseil constitutionnel, ce qui equivaut a une demie "autorisation"
- Roman Giertych (LPR)a finalement demande a ses troupes et autres jeunes SA de ne pas prendre part a la (contre) "manifestation pour l'honneur et la tradition polonaise". Manifestation, elle, bien autorisee par la municipalite PiS varsovienne.

Ainsi s'explique-t-on le petit nombre de faschos presents (quelques dizaines geure plus, l'absence de jets de pierre...)
- question : qu'est-ce qui a fait changer d'avis Romek ? (sa partcipation au grouvernement ? son envie de montrer une image d'ordre dans la nouvelle ? un acces soudain de tolerance ?... )

Bien aime :
- la presence de tres, tres nombreux militants LGBT, verts, eurodeputes, de toute l'Europe : allemands, suedois, finlandais... Quelques anglos-saxons. (Absence de Jack Lang qui avait pourtant assure sa presence l'an dernier, tout comme a Moscou ou il n'etait pas non plus)
- Les pancartes : Modele de la famille polonaise :
Jarek - ie; Jarolsaw Kaszinski - et son chat ?
- Ambiance festive, soleil, musique. Mais tres (trop ?) bon enfant / sage quand on compare aux Gay Pride parisienne par exmple.

12:05 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home